Entreprises françaises : Organismes internationaux, administrations et associations

Le secteur associatif français représentait en 2013 3,2% du PIB, soit autant que l'agriculture et l'industrie agroalimentaire réunies. La plupart sont de très petites structures fonctionnant avec des subventions publiques ou des dons privés et n’ont aucun salarié. D’autres constituent de grosses entreprises et gèrent des budgets de plusieurs dizaines de millions d’euros. Le domaine de l’action sociale et de la santé est celui qui concentre la plus grande part des activités. La base de données mondiale de Kompass répertorie plus de 138 000 entreprises du secteur des associations professionnelles, des administrations et des organismes internationaux, dont 99 000 en France. Elles se ventilent selon les activités suivantes : Organisations internationales ; Représentations diplomatiques et consulaires ; Organismes de promotion commerciale ; Chambres de commerce et chambres des métiers ; Administrations publiques (dont les bureaux de dépôt de marques et de brevets) : 93 000 raisons sociales ; Organismes de normalisation ; Associations professionnelles, fédérations, confédérations et syndicats : 37 000 raisons sociales.

Retour en haut